Bienvenue au centre généalogique de l'Aube

Menu

Annonces du CGA

Pensez à renouveler vos adhésions pour l'annéee 2018.

Travaux en cours :

  • Relevés communes : Metz-Robert, Bar-sur-Aube, Piney, Charmont-sous-Barbuise, Paris 3ème.
  • Photos et relevés notaires de Dienville.
  • Appel aux volontaires pour l'indexation collaborative des registres matricules (classes 1868 - 1921), nous contacter.

Compteur

Par jour
Total

Anciennes pages d'accueil

Le monument à la mémoire des Enfants de l'Aube

Le monument à la mémoire des Enfants de l’Aube tués durant la guerre de 1870-1871 a été inauguré le 22 juin 1890. Il est situé boulevard Carnot face à la gare de Troyes. Cette colonne de marbre blanc est l’œuvre d’Alfred Boucher.

Elle est surmontée d’une statue composée d’une mère et ses deux fils. Allégorie de la Patrie, cette mère outragée ferme le poing et soutient son fils mourant dont le glaive est brisé. Le cadet s’apprête à remplacer son aîné. Derrière eux, un artisan accroupi forge les armes de la revanche.

Le haut du fût est couronné d’une ceinture de créneaux rappelant que Troyes était jadis fortifiée. Une frise porte les blasons du chef-lieu et des quatre sous-préfectures. Le fût est gravé des noms des 937 tués, classés alphabétiquement par arrondissement

La ceinture basse est décorée d’un bas relief en bronze de Désiré Briden mettant en scène fantassins, zouaves et cavaliers.

La ville de Troyes dans son projet de requalification du quartier de la gare a décidé de reculer ce monument de 125 tonnes de 13,57 mètres pour l’aligner sur les jardins. C’est chose faite depuis le 19 septembre 2017.